Entrevue Web: Le biologiste Michel Leboeuf vous invite à prendre l'air!

Publié par Julie le mercredi, juillet 07, 2010
L’été… le soleil… les enfants… les vacances… la nature… la vraie vie!

Je vous disais dernièrement que j’étais déçue à l’idée de ne pas avoir réussi à échanger notre maison avec une famille pour cet été… que nos plans étaient à l’eau, que sans « ce petit quelque chose de spécial », il allait être difficile de « changer le mal de place »… Bref, le désespoir féminin absolu.

Bien, tout ça, c’était avant que mon amie Karine, auteure des Dragouilles, me parle du récent livre de Michel Leboeuf : Famille nature, Jouer dehors au Québec. (Je vois déjà Caro l’ergo s’extasier devant le sujet et Seb Haton réserver son vol Paris-Montréal…)

L’auteur est papa à temps plein, biologiste et vulgarisateur scientifique. Il a parcouru le Québec pour mettre en lumière les meilleures activités qu’il a expérimentées avec ses enfants. Les photographies sont superbes. Les encadrés « sous la loupe » et les activités découvertes permettent de pimenter les sorties (et de vous improviser G.O. en deux temps, trois mouvements!). Voyez-vous, après ma période d’abattement, je suis maintenant trèèèss motivée à faire découvrir la Gaspésie aux enfants, voire même à explorer les coins méconnus de ma propre région touristique.

Pour vous mettre dans le ton, j’ai convié Michel dans lieu touristique fort fréquenté de la banlieue nord de Montréal : j’ai nommé le Carrefour Laval. C’est ici que, à travers les éléments typiques du paysage urbain de la région, nous avons créé le contraste déstabilisant qui vous donnera le goût de profiter du plein air estival.

===

Julie, souriante – Bonjour Michel! Bienvenue à bord de notre croisière estivale!

Michel, sympathique – Bonjour Julie, j’embarque avec plaisir!

Julie, prête pour les vacances – Tu sais, ton livre est tombé à point sur ma table de chevet! J’ai compris qu’il est inutile de partir au bout du monde pour passer des vacances agréables. Pourquoi avoir choisi de mettre en vedette les sites exceptionnels du Québec à explorer en famille?

Michel, passionné – Parce que même si nous n’habitons pas un pays situé sous les Tropiques, le Québec, en raison de sa grande étendue et de sa topographie variée, est étonnamment riche de diversités animale et végétale et de milieux naturels fantastiques. C’est une richesse que nous nous devons de montrer à nos enfants!

Julie, voyant un papa sortir d’un magasin sportif avec une tente toute neuve – Plusieurs familles s’apprêtent à envahir les terrains de camping. Quels sont tes conseils pour profiter au maximum de cette aventure?

Michel, simple – D'abord, il faut 1) pleinement profiter de cette immersion nature, par tous les sens (et le faire remarquer aux enfants). C’est par les odeurs (faire sentir les mousses, les fleurs, les troncs d’arbres, etc.), les sons (faire remarquer aux enfants le bruit des grillons) ou le toucher (la peau de la grenouille est fraîche et douce) qu’on favorise le contact avec la nature et que les expériences nouvelles se transforment en souvenirs (et en apprentissages).

Julie, pensant tout haut – Tiens, je n'aurais pas pensé verbaliser toutes ces observations à voix haute pour que les enfants en prennent conscience...

Michel, poursuivant avec logique – Ensuite, il faut 2) planifier les activités de découverte en nature en fonction de l’âge des enfants. Ça a l’air simple dit comme ça, mais c’est fondamental.

Julie, curieuse – As-tu des exemples qui te viennent en tête?

Michel, loin d'être pris au dépourvu - Par exemple, il ne faut pas essayer de faire de l’observation d’oiseaux avec des 4-7 ans ; cette activité nécessite de la patience, une grande capacité de réaction et d’analyse (on ne voit souvent l’oiseau convoité que durant quelques secondes). Elle convient davantage à des enfants de 9 ans et plus. Par contre, avec de plus jeunes, l’observation et la chasse aux insectes (papillons, chenilles, coléoptères, fourmis, etc.) est parfaite : ces animaux sont à leur hauteur et ils y en a des milliers, partout.

Julie, pensant à son amour des araignées puis souriant - Je crois que je vais laisser mes filles partir à la chasse aux bestioles et les regarder de loin...

Michel - Justement, enfin : 3) il faut laisser les enfants se «désorganiser» eux-mêmes, laissez-les explorer les environs sans contrainte (bien sûr en surveillant à distance) et en se salissant : ils vous reviendront vite avec une collection de pierres fabuleuses, des plumes d’oiseaux, un nid abandonné ou quelque bestiole au creux de leurs mains.

Julie, soulagée de recevoir la bénédiction d'un expert puis portant son regard sur un enfant qui, fatigué de marcher, s’assoit par terre au milieu de l’allée bondée – Quels sont tes meilleurs trucs pour faciliter les randonnées avec les enfants (et en profiter)?

Michel, qui en a vu d'autres – De les rendre ludiques : il suffit de transformer une banale randonnée en chasse au trésor avec indices (et des items préalablement cachés le long du sentier par papa ou maman) ou de s’imaginer être un groupe de chevaliers médiévaux dans une sombre forêt à la recherche de la princesse X, Y ou Z…

Julie, ébahie – Parmi les 200 activités répertoriées dans ton guide, quelles sont les deux ou trois pour lesquelles toi et ta famille gardez un bon souvenir?

Michel, heureux de partager ses coups de coeur – Une des toutes premières, c’est de contempler les pierres de la toute petite plage rocheuse du moulin Fisk, dans le village de Crabtree (Lanaudière) ; un endroit où on peut dénicher et contempler plusieurs fossiles fascinants qui remontent à des millions d’années.

Julie, prenant la résolution de corner le coin de la page résumant cette activité – Génial, c'est ma région touristique!

Michel, poursuivant – Ensuite, dans la catégorie des plus grands sites, il y a le parc national du Canada de la Mauricie : lacs cristallins, plages sécuritaires, paysages sont typiques des Laurentides au nord du fleuve etc.

Julie, avouant honteusement – Et dire que ce n'est pas très loin de chez moi...

Michel – Enfin, il y a le parc de la gorge de Coaticook (en Estrie) : on peut marcher sur un des plus longs ponts piétonniers du monde, descendre dans le canyon et longer la rivière, les enfants peuvent aussi s’initier à l’équitation, bref un menu très varié et un site enchanteur.

Julie, déçue de sa performance - Décidément, trois en trois! (puis contemplant un bébé et un bambin assis dans une poussette double ) As-tu des suggestions de sorties pour les parents de jeunes enfants?

Michel, jamais à court d'idées – Les sites gérés par l’État (parcs et réserves fauniques de la SEPAQ) ont, la plupart du temps des installations qui facilitent l’accès aux familles avec de très jeunes enfants (par exemple, de très courts sentiers, sans pente, faciles à marcher même pour les bambins). Ils y ont aussi aménagé, par exemple, des modules de jeux pour délier les petites jambes.

Julie – Ce qui ne tombe pas dans l'oreille d'une sourde puisque nous allons camper en Gaspésie en famille! Comment adapter une escapade réservée aux plus grands lorsqu’on a un bébé qui ne peut pas suivre le reste de la famille?

Michel, renchérissant - Si on fait du camping, on pourra également, le temps d’une journée, séparer la famille ; maman partant avec les plus vieux pour une longue randonnée ; papa restant au campement et jouant dans le sable avec bébé...

Julie, hésitant - Toutefois, il est tellement plus intéressant de rester groupés!

Michel - À ce moment, dis-toi que la plage, en général, demeure le lieu naturel le plus familial qui soit! Attention cependant: certains parents aventureux n’hésitent pas à amener avec eux un jeune bambin dans une expédition costaude, avec des moins de 4 ans. Mais il faut éviter le canot, la longue randonnée et l’exploration de grottes : trop de risques, trop d’inquiétudes.

Julie, observant l’air ennuyé de tous ces gens qui font des courses comme des automates – Quelles sont les activités coups de cœur que tu aimes répéter chaque année avec ta famille?

Michel – L’observation (et la chasse) aux papillons. On court après eux, on les attrape, on les contemple, on essaie de les identifier, et on les relâche. Pour ce faire, n’importe quel champ fait l’affaire, tant qu’il y a des fleurs. Observer la vie de l’étang (par une randonnée en canot) est aussi un grand classique chez nous.

Julie, enchantée par toutes ces suggestions – Michel, j'ai plein d'autres questions pour toi. J'aimerais que tu nous partages ta piqûre pour jouer dehors!

Michel– J'y répondrai avec plaisir!

===
Dites-nous quels sont vos trucs pour faciliter vos expéditions en camping avec vos enfants. En plus d'outiller Julie pour son très proche voyage, vous courrez la chance de gagner un des deux livres Famille Nature de Michel Leboeuf!

===
Pour en savoir davantage sur Michel Leboeuf
Pour en savoir davantage sur son livre Famille nature, jouer dehors au Québec

Crédits photo: Éditions Michel Quintin

15 bouteilles à la mer...:

Mamanbooh on 7 juillet 2010 à 07:13 a dit…

Je me répète, mais j'adore ce livre! Je l'offre même comme cadeau de naissance...

Nous ne faisons pas de camping officiellement encore, mais nous allons nous promener presque chaque week-end dans la nature.

Nos enfants sont rapprochés et très tôt, les poussettes sont restées à la maison (vendues depuis!).

Nous faisons des sorties que nos enfants sont capables de faire, pas trop longues, avec collations, gourdes, loupes et autres petits trucs qui les stimulent.

Quand ils sont trop fatigués, c'est le temps de rentrer. En famille, la solution, c'est de s'adapter!

Les prouesses de plein air et de tourisme d'aventure, c'est pour les plus grands (ou nos souvenirs!).

Julie, as-tu remarqué que ces 3 propositions sont toutes des sorties d'une journée!

Émlilie C. Lévesque on 7 juillet 2010 à 08:31 a dit…

Pas très camping ici non plus, par contre nous sortons beaucoup avec les enfants.

L'observation de nuages (tu vois quoi) et d'insectes est toujours super agréable. Sur la plage, on regarde les roches, les coquillages...

Mon truc numéro un, il est pour la route. Notre premier voyage ne Gaspésie (12 heures de route plus les arrêts) a eu lieu avec des enfants de 4 mois, 2 et 4 ans.


Avant j'avais des bacs dans la voiture, sur les sièges à côté des enfants. Dans ces bacs, des livres, cahiers et crayons, quelques jouets... Un oreiller et une doudou chacune. Maintenant les filles font chacune leur sac de voyage et elles ajoutent un carnet de voyage pour écrire leurs notes. Aussi une bouteille d'eau, petites collations qui se mangent bien...

ni on 7 juillet 2010 à 09:49 a dit…

Hmmm... être à l'écoute de tout le monde, même de soi! Surtout, je crois que #1 c'est d'être bien préparés!
Et "practice makes perfect", n'est-ce pas?

Sara on 7 juillet 2010 à 09:51 a dit…

Un porte-bébé confortable pour les deux parents qui permet de passer outre l'âge de la plus jeune et de faire des activités où la plus vieille y trouve vraiment son compte sans avoir à se demander si la poussette va passer.

À mettre en œuvre dès que mon chéri n'aura plus besoin de sa cane!

Valérie on 7 juillet 2010 à 12:09 a dit…

On fait la chasse au bibittes du jardin assez souvent ces temps-ci! Une loupe, un bocal, et hop, on a a pour des heures, surtout que mon grand a reçu un livre sur les insectes et qu'on peut essayer de faire de l'identification!

Sophie on 7 juillet 2010 à 13:59 a dit…

Ici, nous avons découvert l'année dernier les tentes Huttopia, dans les parcs de la SÉPAQ! Avec de jeunes enfants, c'est merveilleux! En plus de la tente, tout est fourni: ustensiles, linge à vaisselle, BBQ, couverts, matelas... Pas besoin de s'équiper en camping, mais on peut passer du bon temps en famille dans la nature, aller se baigner dans un lac...


Comme glace dans la glacière, nous mettons toujours des 2 litres de jus en boîte dans lesquels nous avons fait geler de l'eau. Il n'y a pas de perte d'espace et ça garde froid, sans mettre de l'eau partout en plus!

La Belle on 7 juillet 2010 à 15:23 a dit…

Une autre belle découverte ! Finalement Julie j'ai pris la décision de me faire un poste budgétaire pour les livres :-) Tu m'en fais découvrir tellement !

Ici nous ne faisons pas de camping mais j'ai des trucs pour faciliter mes expéditions lorsque nous avons un long trajet d'auto à faire ! (nous avons de la famille à 2 heures de route de chez nous)

J'apporte toujours avec moi des collations, livres, crayons et papaiers. Aussi j'essaie d'utiliser l'environnement du chemin pour faire des jeux de découvertes ou attirer l'attention. Par exemple, on chercher des choses rouge (auto, maison, fleurs...). Ou on nomme les choses que l'on voit. Évidement ce sont des petites activités pour des petits enfants (mon plus vieux ayant 2 ans!).

Pour les plus vieux, je vais lire les trucs des autres ;-)

Caro l'ergo on 7 juillet 2010 à 16:19 a dit…

Voyons Julie, croyais-tu vraiment que je n'avais pas lu ce livre ? Loll J'ai même testé plusieurs de ses endroits... et oui, très agréable. Il reste toutefois une multitude d'autres endroits à découvrir, non documenté dans ce bouquin... je pourrais proposer un tome 2.

Pour ce qui est des trucs de camping, je pourrais écrire un chapitre... même un livre entier sur le sujet, car ma petite famille et moi passons en moyenne 35 jours de notre été en camping et nous adorons, les enfants sont toujours contents d'y aller...

Il s'agit de notre top 1 des activités de ressourcement personnel et du renforcement de la capsule familiale.

Nadmo on 7 juillet 2010 à 16:28 a dit…

Apporter un jeu ou des jouets surprise en cas de pluie, ça change le mal de place. Vérifier les activités à faire autour du camping et faire de l'art nature (un genre de dessin avec de branches, des feuilles, des cocottes), apprécier le fait que cette réalisation est éphémère...

Joe_77 a dit…

Ce que j'aime beaucoup lorsque je pars en vacances en famille, c'est de créer des souvenirs de voyage avec les éléments de la nature. Par exemple, si nous allons à la plage, nous aimons bien faire le bricolage suivant: 1)Tracer le contour de la main de l'enfant sur une feuille de papier. 2) Mettre de la colle à l'intérieur du dessin. 3) Saupoudrer le dessin de sable. Le résultat est très beau: des petites mains en sable. On les range dans des pochettes transparentes. Ça fait des beaux souvenirs de voyage, ça ne coûte pas cher et c'est une belle activité à faire. C'est même un "deux pour un", car nous avons un souvenir du sable de la plage ainsi qu'un souvenir de la grandeur de la petite main!;)

Karocreations on 7 juillet 2010 à 21:23 a dit…

Et bien franchement je ne suis pas du tout camping, car je n'aime pas les bibites...En fait je l'avoue j'ai peur sous la tente...
Mais je te conseille (conseille d'une amie a moi) de prendre ton parc pour fiston...Du moins si ta tente est assez grande...
Par contre astuces que tu peux faire le jours et que je fais avec les garçons: faire un vote de l'activité du lendemain...Ça rend les vacances le fun, tout le monde participe...

Karo

Julie on 9 juillet 2010 à 19:49 a dit…

@mamanbooh
Très intéressant ton concept de sortie d'un jour! Dommage que la Gaspésie soit si peu loin pour l'appliquer chaque fin de semaine ;-)

@Émilie
Nous commençons aussi à être plutôt prêts pour les balades en voiture. Avec trois enfants et quatre grands-parents à 6h de route, l'expérience de terrain commence à rentrer!

@ni
Mon rayon: celui de la préparation
Celui de PapaZen: de l'improvisation
Je crois que ça se complète bien!

@Sara
Le porte-bébé est un item qu'on ne s'est jamais procuré... Ça manque peut-être à notre culture!

@Valérie
La chasse aux bibittes fonctionne-t-elle aussi bien avec les filles?

@Sophie
Tu es la première que je "rencontre" à avoir fait l'essai de ce type de tente. J'avais vu les pamphlets mais je ne m'étais jamais laissée "tenté" :-D

@La Belle
Les bonnes découvertes, c'est dans ma nature!
Pouah! Un trajet de deux heures avec les enfants comparé à un de six heures, c'est de la petite bière, ma chère ;-)

@Caro
Tu connaissais déjà? Mais ça vient de sortir!
Je serais bien intéressée de lire ton livre sur le camping en famille. Tu commences quand?

@Nadmo et Joe_77
De l'art en nature? J'adopte! J'ai deux artistes en herbe qui ne se feront pas prier!

@Karo
Pas de bibittes pour moi non plus!
Je retiens l'idée pour le vote de la journée du lendemain... Tes fils lancent-ils un débat musclé dans la chambre des communes ou arrivent-ils à un consensus aisément sans frictions?

Joe_77 a dit…

@Julie: Avant de partir à la mer avec mes filles (j'en ai 3), j'avais acheté le jeu de cartes "52 activités à faire à la plage" par Lynn Gordon. Ma suggestion de bricolage vient d'ailleurs de ce jeu. Je sais qu'il existe plein d'autres paquets de cartes dans la même collection. Sûrement qu'un jeu comme "52 activités dans la nature" pourrait être bien intéressant pour votre voyage. Ces cartes existent à toutes les sauces: pour les voyages en avion, pour les trajets en voiture, pour les jours de pluie, etc. Bonnes vacances et amusez-vous bien!

Julie on 11 juillet 2010 à 06:48 a dit…

@Joe_77
Merci pour la référence! Je ne connaissais pas.
Voici un lien vers ses jeux de cartes.

Newton on 12 juillet 2010 à 09:51 a dit…

Nous sommes adeptes des voyages en famille. Les petits comme les grands. Près de chez nous ou bien loin...

Nous avons une tente-roulotte. On trouve que ça garde l'essence du camping, c'est comme une tente de luxe.

Le truc! Allez au rythme de la plus jeune afin d'éviter qu'elle s'épuise et ne soit plus endurable.
On fais des pauses voiture aux 3 hres lors des longues routes. On joue à la tag ou on se prend un beau cornet. Bref, on change le mal de place.

On apporte des collations différentes (ils sont toujours affamées) et des petits trucs du dollarama qu'on distribue au fil du voyage.

Du reste, on choisit des activités dont tout le monde a le goût. Si c'est difficile, on choisit chacun notre tour et les autres n'ont pas le droit de rouspéter.

À la plage, on va à la pêche aux moules à marée basse. On traîne chaudières et pelles. On chasse les coquillages et le verre de mer.
On prévoit des activités intérieures, des visites, en cas de pluie.

Out les horaires de repas, de dodo, de tout! On fonctionne à notre rythme et au diable les conventions!!!

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates