Les journées rallongent... Yes !

Publié par Anik le vendredi, février 18, 2011
Hier, il faisait particulièrement beau... Un petit bruit m'a vraiment plu : le son de la neige qui fond et qui dégoutte du toit... Un magnifique soleil... Ouf, on était seulement le 17 février, mais ça sentait le printemps. Déjà, le fait qu'il ne fasse plus noir à 17h00, c'est tellement encourageant... Un peu plus puis j'allais «garrocher» de la neige dans la rue pour faire diminuer mon banc de neige... (bon, elle est folle! je me garde ça pour le mois de mars, c'est l'une de mes activités préférées en revenant du travail avec les filles, hihi !)

Bon, j'exagère un peu, mais cet aperçu de « pré-printemps » me fait vraiment du bien. Je sens que je vais bientôt revivre, même si l'hiver n'a pas été très pénible et que, ma foi, il a passé déjà drôlement vite. Dans un mois, le printemps sera à nos portes... Un mois et demi, et c'est avril qui apparaitra... C'est peut-être parce que j'ai eu une grosse année, mais je fonde beaucoup d'espoir en ce printemps 2011... Ça fera un an que je serai séparée, j'aurai vécu BEAUCOUP de choses, et j'ai l'intuition qu'enfin, au printemps 2011, je pourrai respirer, me reposer... Que mes dossiers seront réglés. Et que d'autres projets seront entamés (j'ai ma petite idée!)...

Vous avez ce genre d'intuition, parfois ? Et cette sensation de revivre au printemps, ça vous parle ? On dirait que plus la neige fond, plus je me sens légère (comme si j'avais de la neige sur les épaules, en quelque sorte). Vivement le vrai printemps, mais en attendant, amusez-vous à écouter ce clip de cette excellente chanson de François Pérusse. Ça vous mettra de bonne humeur, je vous le garantis !

2 bouteilles à la mer...:

seb haton on 18 février 2011 à 07:46 a dit…

C'est effectivement très drôle :))

J'estime que nous Français avons beaucoup de chance de vivre des hivers pendant lesquels nous pouvons avoir des activités "presque" normales.
Je le dis souvent mais j'ai envie de faire lire les blogues québécois à mes voisins qui se plaignent du froid et qui attendent le printemps la moitié de l'année.
Pourquoi toujours vouloir que le temps passe vite ?
Bien à toi,
sébastien

Anik on 18 février 2011 à 09:26 a dit…

@ Seb
C'est vrai que vous avez de la chance. Je crois que quelqu'un qui n'a jamais vécu le long hiver québécois n'est probablement pas en mesure de comprendre à quel point cela peut affecter notre quotidien... Pas si négativement que cela, mais c'est comme si on avait deux vies chaque année. Une vie hivernale et une vie estivale. Deux rythmes tout à fait différents, et les habitudes changent aussi d'une période à l'autre...

Ce n'est pas tant que je veux que le temps passe vite, mais j'avoue préférer mon rythme estival... J'apprends toutefois à faire la paix avec l'hiver et depuis 2 ans, c'est plus facile (imagine, ça m'a pris 33 ans avant de me réconcilier avec l'hiver)...

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates