Trois coqs et une poule de luxe

Publié par Evely le jeudi, décembre 15, 2011

Trois coqs et une poule de luxe. C’est ce que nous serons dans moins de cinq mois. Nous avons eu la confirmation dernièrement et il n’y a pas à dire, nous sommes heureux de cette nouvelle.


En fait, bien avant que je tombe enceinte, on me souhaitait une fille. J’avoue que je me voyais bien avec une petite fée et Superpapa imaginait sa princesse qui n’a d’yeux que pour lui. Il faut dire que P’tit Clown n’a d’yeux que pour moi, alors il rêvait que les rôles soient un peu inversés. Enfin, on s’imaginait que ce serait une fille. Toute la famille et tous les amis semblaient convaincus, alors nous aussi. Cette impression d’une petite fille nous vient de loin. C’est que j’ai un grand frère et que Superpapa à une grande sœur. Pour nous, il y avait une certaine logique à ce que notre P’tit Clown a une sœur. Nous ne connaissons que ce type de relation frère-sœur. Nous connaissons les chicanes qui viennent avec, les grands secrets que le frère et la sœur se partagent et surtout cette belle relation de respect et d’amour qui devient encore plus forte à l’âge adulte.

Quand nous avons su que ce serait un garçon, nous n’avons eu aucune déception. Au contraire, on s’y connaît maintenant en petits hommes, alors on y retrouve un certain réconfort. Plusieurs personnes m’ont dit que le troisième pourrait bien être une petite fille, mais ni Superpapa, ni moi ne sentons que nous avons à ce point besoin d’une petite fille dans nos vies. Nous voulions un deuxième bébé. Nous sommes donc entièrement heureux avec ce petit coco qui grandit dans mon ventre.

Nous ne connaissons rien de la relation frère-frère. Un des seuls exemples qui nous entoure est celui de Meilleur pote qui a un frère un peu plus jeune que lui. J’avoue qu’ils sont de connivences comme pas deux.
Ces deux frères ont une relation que ni Superpapa, ni moi ne comprenons et c’est ce qui nous plaît le plus dans le fait d’avoir deux garçons. Nous allons créer notre propre dynamique plutôt que de nous fier à nos propres expériences frangines. Ces deux frères se battront pour le même jouet et seront probablement moins sournois que moi et ma belle-sœur avons été avec nos frères. Ils seront probablement beaucoup plus raides l’un envers l’autre que nos frères l’on été envers nous. Enfin, tout est à découvrir autant pour P’tit Clown que pour nous. Finalement, notre famille ne ressemblera qu’à elle-même et je ne pouvais demander mieux.

Je pense que comme tout le monde, depuis longtemps j’imaginais ma petite famille dans sa petite maison faisant le bonheur les uns des autres. Je ne sais pas si j’imaginais des filles ou des garçons. Je sais cependant que j’avais hâte de voir la joie de vivre qui vibre dans les yeux des enfants. J’avais hâte de voir des traits qui m’appartiennent dans le visage de mes enfants, mais surtout de découvrir ces petits êtres qui sont en fait, le produit de tout l’amour que Superpapa et moi vivons.

Est-ce qu’un jour je me dirais que ça aurait été chouette d’avoir eu une petite fille ? Non, je ne pense pas. Après tout, dans ma bassecour, je suis la poule de luxe et je vais avoir trois fiers coqs qui s’amuseront à faire des chants aux aurores, quoi demander de plus ? Bon, j’admets que le plus vieux des trois coqs et la poule opteraient pour un sommeil plus long, mais nos petits coqs ont trop de choses à vivre pour rester cloîtrés au pieu. Puis, c’est parfait comme ça.

Crédit photo @ Josephsardin -

5 bouteilles à la mer...:

Nadmo on 15 décembre 2011 à 09:26 a dit…

Chez nous, il y a 3 coqs et une poule aussi. Mes deux fils ont 10 et 12 ans et ils sont charmants. Un peu moins l'un envers l'autre, mais ils s'apprécient quand même et ils n'ont pas leur pareille pour inventer des aventures! Félicitations, je vous souhaite autant de bonheur que j'en vis chaque jour.

marie-pascale on 15 décembre 2011 à 14:27 a dit…

le concept de la fratrie est unique à chaque famille. Rien ne vaut la connivence et la complicité de nos enfants, même si pour cela il faut apprendre à gérer les disputes!

Félicitations pour ce 2e coco. L'important, c'est un bébé en santé! :-)

Evely on 15 décembre 2011 à 21:05 a dit…

@ Nadmo
Je crois que ce sont les histoires inventées qui vont le plus me plaîre. J'aime l'imagination des enfants.
@ Marie-pascale
En effet, l'important c'est un bébé en santé. C'est bien vrai que la fratrie est unique à chaque famille. J'ai hâte de découvrir celle de mes enfants

Angel on 16 décembre 2011 à 08:31 a dit…

Je vis une belle histoire semblable à celle de Nadmo. Je suis moi aussi une "poule de luxe". Mes fils ont 11 et 14 ans. Ils se taquinent continuellement et sont très protecteurs, tout comme le coq en chef. Je suis entourée d'amour et de soins. Félicitations pour ce 2e petit coq! :-)

Evely on 17 décembre 2011 à 13:48 a dit…

@ Angel
Ça me plaît de lire qu'ils sont protecteurs un envers l'autre. Mon frère et moi l'étions aussi beaucoup, mais j'ai toujours penser que c'est le-grand-frère-qui-protège-la-petite-soeur. J'ai tellement hâte de voir la relation qu'ils vont se développer

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates