Je ne peux pas… Vraiment ?

Publié par Anik le mercredi, avril 18, 2012
Êtes-vous du genre à dire souvent : « Je ne peux pas » ? Si oui, je vous propose aujourd’hui une superbe façon de remplacer cette programmation négative de vos paroles. C’est en lisant « Réussir à tout prix », publié aux Éditions un monde différent, que j’ai découvert cette astuce qui pourrait changer littéralement votre façon de voir la vie…

Et si vous disiez : « Jusqu’à maintenant, je n’ai pas été en mesure de… » plutôt que « Je ne peux pas… » ? Cela n’ouvre-t-il pas un univers de possibilités beaucoup plus intéressant ? Cela revient à dire qu’il est possible que vous puissiez.

Personnellement, j’adopte ! Et vous ?

N’oubliez pas qu’en commentant ce billet, vous risquez d’être l’heureuse gagnante du livre « Réussir à tout prix ». Le tirage est mercredi prochain!

7 bouteilles à la mer...:

Marie-Jeanne on 18 avril 2012 à 07:09 a dit…

J'aime vraiment beaucoup cette formulation différente d'aborder certaines peurs face à nos nouveaux défis.

Maman à bord on 18 avril 2012 à 12:31 a dit…

Je vais essayer de prendre cette nouvelle habitude!

C'est vrai que remplacer certaines phrases peut faire une différence. Pour ma part, j'ai remplacé les "j'aurais dû..." par "la prochaine fois...". C'est beaucoup moins culpabilisant! :-)

Angel on 18 avril 2012 à 13:34 a dit…

Quelle belle suggestion!Toute positive. Oui moi aussi je vais l'ajouter à mon vocabulaire.

Hélène a dit…

En plus d'être positive, la nouvelle affirmation sous-entend aussi que le développement est possible, ce qui est un grand moteur pour moi. J'achète!!

J'achète aussi la nouvelle affirmation de Maman à bord. C'est ça l'intelligence: on apprend de nos erreurs et la fois suivante, c'est mieux.

Définitivement beaucoup de développement en vue. Merci :-D

Edith a dit…

Tout n'est qu'une question de perspectives ou de croyances. Il s'agit de changer nos lunettes pour aborder la vie d'une toute autre manière. C'est bien plus motivant et stimulant de penser que la vie nous réserve un lot infini de possibilités plutôt que de se limiter aux petites (ou grandes) restrictions que nous nous imposons. Évidemment, ça exige une certaine ouverture d'esprit, mais avec le doux printemps qui s'amorce n'avons-nous pas le goût de nous ouvrir au changement justement...

Merci de nous mener dans cette belle réflexion.

La Belle on 19 avril 2012 à 23:06 a dit…

Je n'ai pas été en mesure, je n'ai pas été en mesure... Je n'ai pas été en mesure!

Ça devrait rentrer dans la tête un jour!

Liberty on 24 avril 2012 à 13:05 a dit…

Ton commentaire donne vraiment envie de le lire.Je manque de confiance, je pense que ce livre me ferait du bien.

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates