Les femmes, la nourriture... et les fameux régimes estivaux !

Publié par Anik le mercredi, juin 15, 2011
Alors que l'été arrive officiellement dans quelques jours, je suis certaine que plusieurs d'entre vous ont songé à entamer un régime, histoire d'être plus sexy dans votre maillot de bain. Or, personnellement, je ne crois pas aux régimes... Et Geneen Roth, l'auteure du livre Les femmes, la nourriture et Dieu - Mangez, changez vos pensées et atteignez votre poids santé, publié aux éditions Un monde différent, n'y croit pas non plus.

Dans son livre, elle indique plutôt que c'est notre relation à la nourriture qu'il faut modifier. Car cette relation est le reflet fidèle de nos réactions émotionnelles... C'est vrai qu'il est tellement tentant de « manger nos émotions ». Personnellement, je mange toujours plus lorsque je me sens seule ou débordée. Le problème, comme le dit l'auteure, n'est pas la nourriture, mais le fait qu'on ne sache pas combler nos manques...

Et vous, vous arrive-t-il de manger vos émotions ? Les mangez-vous d'une façon particulière ? Par une rage précise d'un aliment ou autre ? De mon côté, ce sont les chips qui sont dangereuses... (d'où le fait que j'en achète moins).

Si vous avez envie de vous débarrasser de quelques (ou plusieurs) livres en trop, ou si vous souhaitez maintenir votre ligne tout en évitant les excès passagers, ce livre pourra vous aider... Et ça tombe bien, puisque les internautes qui commenteront les trois prochains billets des mercredis littéraires courent la chance de remporter leur exemplaire. Alors, exprimez-vous !

Crédits photo: © Un monde différent

11 bouteilles à la mer...:

Caro l'ergo on 15 juin 2011 à 06:42 a dit…

Est-ce que ça peut limiter la dent sucrée ? Moi, j'aime le sucre, le chocolat et les biscuits... dans l'excès, pas nécessairement!

Chez moi, c'est souvent l'abondance côté nourriture et lorsqu'il n'y a plus de telle ou telle chose, on en rachète. Ce qui était de même lorsque j'étais petite. Ainsi, si un aliment spécial est présent, on ne sent pas le besoin de vider le sac ou l'assiette... on mange la quantité désirée.

Bon apétit!

Nadmo on 15 juin 2011 à 08:40 a dit…

Cette année, le bon vin et les sucreries ont été mes points faibles... Et oui, ça allait beaucoup avec mes émotions, la maladie et le deuil ayant passé dans notre famille. Ça va mieux, mais j'ai eu une rechute la semaine passée. Quand on a un décès en hiver, la mise en terre est retardée et toute la peine remonte à la surface. Fiou, il fait beau et chaud, cela m'aide à mieux manger. J'aime les fruits et légumes frais, surtout en été.

Capara on 15 juin 2011 à 13:40 a dit…

Ce sujet me touche tellement!! Je n'ai jamais autant mangé mes émotions. Je mange quand je suis stressée, je mange quand je m'ennuie, je mange tout le temps!! Être à la maison, c'est terrible car y'a de la nourriture à portée de main tout le temps!

Anik on 15 juin 2011 à 16:10 a dit…

@ Caro
C'est vrai que la présence constante de la nourriture la rend moins « désirable », puisque rien ne presse de l'engloutir...

@ Nadmo
Le bon vin, je comprends... ;-)
Mes condoléances en retard... Je te souhaite de reprendre vite le dessus...

@ Capara
Je te comprends aussi. Les jours où je travaille à la maison, je mange moins bien que lorsque je suis à l'extérieur avec un lunch qui contient des fruits, que je n'ai pas le choix de manger si j'ai faim, puisqu'il n'y a rien d'autre!
Ma solution : éviter d'acheter ce qui est trop « dangereux ! » ;-)

Marie-Jeanne on 15 juin 2011 à 20:58 a dit…

Je dirais que j'ai une bonne relation avec la nourriture, j'adore cuisiner alors je tire mon plaisir surtout dans la préparation,explorer de nouveaux plats et faire goûter aux autres...mais tout comme toi je craque vraiment pour le salé genre chips ou ma toast au beurre d'arachides.Ah! oui du bon pain maison...Oh!la soupe j'suis folle des soupes!!! non encore lus des sushis Bon!! j'suis finalement gourmande...hihihi!!!

gilcat on 16 juin 2011 à 21:01 a dit…

Ah Oui! Ce livre est dans ma liste de "désir de futurs achats" !Je me sens également concernée...Contrairement aux autres témoignages,c'est lors de mes retours au travail après mes grossesses que j'ai gagné de 10 à 15 livres! Plus stressée,moins de temps pour cuisiner et frustrée face au difficultés reliées à la conciliation "travail-famille". La nourriture représente défénitivement pour moi un réconfort et un apaisement ...

Maryse on 16 juin 2011 à 22:45 a dit…

Quand je mange mes émotions, je compense aussi en sautant des repas. C'est pas super bien, mais c'est mieux que juste manger trop.

Aussi, l'été j'ai tendance à manger plus frais et plus légé, pas par régime, mais juste parce que c'est de saison. La salade est meilleure l'été.

Émilie c'est elle on 20 juin 2011 à 05:55 a dit…

Ah la nourriture...

Sujet à problèmes ici :)

Je dois me rendre à l'évidence: je n'ai aucun contrôle par moi-même. Un propgramme équilibré suivi en groupe m'aide à me donner un cadre.

Minçavi n'a pas fonctionné pour moi, mais j'ai découvert Weigh Watchers l'année dernière. Je me sentais tellement mieux... J'ai décroché (parce que on s'entend que ce n'est jamais facile) et depuis j'ai repris du poids je me sens lourde et balonnée, j'ai la langue chargée...

J'ai beau questionner ma faim, mon rapport à la nourriture (je mange quand je suis fatiguée, au lieu de me reposer, etc), sans cadre ça ne va pas.

Anik on 20 juin 2011 à 08:37 a dit…

@ Marie-Jeanne
Selon moi, la gourmandise n'est PAS un vilain défaut !

@ Gilcat
C'est vrai que le stress peut jouer...

@ Maryse
Moi, l'été je mange moins, mais moins bien (moins de repas, mais plus de crème glacée, plus d'alcool).

@ Émilie
L'hypnose pourrait te servir comme second élément d'intervention (et éventuellement, l'autohypnose)... On regardera ça dès que j'en suis à mes stages si tu veux.

Émilie c'est elle on 20 juin 2011 à 11:31 a dit…

Anil, j'aimerais beaucoup, mais je dois te dire que j'ai bcp de difficulté à me laisser aller aux mains d une tierce personne.

Mais je te remercie d'avance.

Anik on 20 juin 2011 à 11:39 a dit…

@ Emilie
C'est drôle, parce que c'est exactement ce qu'un ami me disait en fin de semaine, et j'ai réussi à le faire relaxer et parvenir dans l'état voulu en quelques minutes... Il n'en revenait pas !

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates