Courir pour évacuer...

Publié par Anik le lundi, février 06, 2012
Non, ne vous méprenez pas sur le titre... Je ne parle pas de courir le plus vite possible vers la toilette pendant un séjour dans le Sud (quoiqu'on s'entend, c'est toujours une astuce pratique... ce n'est pas pour rien que le « va-vite » porte son nom!)

Je parle de courir. Point. L'été, j'adore courir. Ma piste cyclable est un lieu de prédilection. Toutefois, l'hiver, c'est autre chose. Les rues de Laval et de Montréal, avouons-le, sont dans un état lamentable. Glace, gadoue, neige, boue... Name-it! Ça ne donne pas envie de profiter du plein air.

Or, j'ai réalisé la semaine dernière, alors que je donnais mon cours de Conception d'activités éducatives sur le thème de la motricité globale, au Collège LaSalle, que courir, ça fait du bien. En classe, nous avons esquissé quelques mouvements de course (entre autres, comme un joueur de football, sur place). L'effet a été quasi instantané. Ça libère ! Ça évacue le stress !

L'idée me vient donc de profiter des installations du gym Énergie Cardio que je fréquente pour... courir ! Je l'avoue, à prime abord, l'idée de courir sur une machine me semblait un peu ridicule, étant donné que j'ai une rue devant chez moi ! ;-) Mais considérant la saison, c'est peut-être finalement une excellente idée! Je sais qu'il y a parmi vous de grandes adeptes de course. Comment orchestrez-vous votre pratique hivernale ? En gym ? Dehors ? Quels sont les effets ressentis à long terme de la pratique de la course ? Allez, donnez-moi encore plus envie de courir (autrement qu'au sens métaphorique, avec la vie chargée que nous menons toutes).

Crédit photo : © BanjoL

4 bouteilles à la mer...:

alairlibre on 6 février 2012 à 09:26 a dit…

Je pratique ce sport depouis quelques années: quels incroyables bienfaits!!! Mon parcours est modeste (5 km, 2 à 3 fois/sem.) et il me convient très bien.
L'été, bien sûr, dehors! L'hiver, j'ai quelquefois recours au gym, comme toi. Mais si la rue est sécuritaire (pas trop glacée, genre), le top c'est de courir en pleine tempête de neige! Youpi!!!
Les bienfaits: sentiment de joie, méditation profonde, fatigue physique bienvenue, sentiment d'accomplissement, anti-anxiogène, tout ça!!!
Pour maman-de-3-ados-rables, c'est vital...

Anonyme a dit…

Mon plus grand défi personnel est de faire le marathon de Montréal. Loin de moi l'idée de finir première, mais plutôt de compléter le parcours. J'adore courir, c'est un plaisir fou. Je me sens vivre et exister. J'ai la forte sensation que tout est possible, je saisis cette chance incroyable d'être en santé et je me dois de ne jamais la prendre pour acquis. Je m'entraîne au centre sportif et j'aimerais courir sur la montagne cet été. J’ai tenté à plusieurs reprises de courir à l’extérieur, mais je suis souvent distraite par mon environnement (feux de circulation, le dessin d’une ombre sur le sol, etc.). La montagne pour me préparer au marathon.... c'est une piste à suivre ...

Looange on 6 février 2012 à 14:39 a dit…

Moi j'alterne l'hiver. Quand il fait beau, je cours dehors, quand il fait mauvais, je vais au gym :) L'été même chose. Rarement au gym l'été.. mais quand il fait trop chaud, vaut mieux la clim :)

La Belle on 8 février 2012 à 22:39 a dit…

Est-ce que ce sont tes souliers de course... Si oui, nous avons les mêmes ;-)

Moi j'ai commencé à courir dehors 1 fois par semaine. Et je survis!

Sinon, Zumba 2 fois par semaine, ça aide aussi à sortir le méchant!

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates