Couche-tard et lève-tôt

Publié par Evely le jeudi, octobre 13, 2011
Il est l’heure de se coucher. Je le sais l’horloge grand-mère peste les vingt-deux heures. Elle me gronde.

- Quoi tu es encore debout ! Pourtant tu es claquée. Encore plus maintenant avec ton petit bébé dans le ventre, alors pourquoi ne vas-tu pas te reposer ?

Elle a raison, mais je me trouve un petit truc à terminer et oups dans le temps de le dire, il est rendu très tard, trop tard. Demain, je serai fatiguée. Remarquez, je ne suis pas fatiguée toute la journée, mais je vais manquer de gaz vers la fin de la journée et je vais demander à Superpapa si c’est correct que je fasse une sieste en arrivant du travail.

Le pire, c’est que je ne le fais pas par exprès. Tous les matins, je me lève avec la ferme intention de me coucher tôt. Aussi tôt que Superpapa. C’est un vrai couche-tôt. Il combat le plus longtemps possible pour passer du temps avec moi, mais alors que la soirée se consume, ses paupières se font lourdes. Puis il me quitte pour les draps frais qui le réquisitionnent depuis que le soleil s’est couché. Je le regarde envieuse, mais nullement endormie. Alors je me dis:

– Et si j’écrivais un petit billet, ou si j’écoutais un peu de télé, ou si je me faisais les ongles…

Bref toutes les excuses sont bonnes.

J’ai souvent essayé de me coucher tôt. J’y arrive pour quelque temps, puis le naturel revient au galop. C’est comme ça chaque fois… et même enceinte alors que je tombe de fatigue plus vite qu’une goutte de pluie dans une marre, je n’arrive pas à me coucher.

Je tiens ce terrible fardeau de ma chère maman. Petite, je me souviens combien tard elle se couchait. Des fois, bien après minuit. Bon, à l’époque, elle était serveuse dans un restaurant et elle rentrait tardivement. Cependant, je me souviens que même dans ses jours de congé, elle se couchait tard. D’ailleurs, elle le fait encore. Et si je suis en visite chez elle, je l’accompagne jusqu’aux petites heures avec une partie de scrabble.

Le pire dans tout ça c’est que je ne suis pas une lève-tard pour autant. Dès que j’ai plus ou moins six heures de sommeil, je me réveille. La fin de semaine, quand c’est mon tour de faire la grasse matinée, je n’arrive pas à dépasser les neuf heures.

Pauvre de moi !!! Bon, je taquine un peu. Je me plains, mais pas trop. C’est surtout en ce moment que je trouve ça difficile avec la grossesse.

Je me souviens que gamine, j’étais "incouchable". Je n’aimais pas l’idée que le monde continue à tourner pendant que je dormais. Je voulais tout voir, entendre et comprendre. Je savais que mes parents n’allaient pas se coucher en même temps que moi et, qu’immanquablement, il allait se passer quelque chose alors que je dormirais. Je combattais tellement mon heure de dodo que finalement ma maman me laissait me coucher en même temps que mon grand frère grano. Je crois qu’il trouvait ça injuste. Sauf que je crois qu’en fin de compte, ma maman me comprenait.

Je devrais aller me coucher, demain c’est une grosse journée, sauf que je n’y arrive pas. L’horloge grand-mère me gronde les vingt-deux heures trente. Elle a sûrement raison, je serais mieux sous les draps que Superpapa a réchauffé à gros coups de ronflement.

Crédit photo: Licence CC Annetta

4 bouteilles à la mer...:

Jeune femme on 13 octobre 2011 à 06:46 a dit…

Ouf, moi la semaine je me couche vers 21 heures, mais c'est long avant que je m'endorme. Je suis aussi enceinte. Je suis brûlée quand je reviens du boulot. Je m'endors jusqu'au moment du dodo et une fois couchée, le sommeil tarde à venir...

Bref, la levée du corps est tellement difficile. Mais la fin de semaine, je dors jusqu'à 10 heures!

oups, je dois aller finir de me préparer sinon je vais en retard au boulot... Bonne journée!

Caro l'ergo on 13 octobre 2011 à 06:56 a dit…

Il y a des gens qui ont besoin de peu de sommeil... Ce n'est pas mon cas, et enseinte c'était bien pire. Je ne suis pas du genre sieste, alors je pouvais me coucher à 20h00 et filer jusqu'au lendemain matin...

fannyetcoco on 13 octobre 2011 à 12:25 a dit…

Je te comprends tellement, je suis pareil, toutes les raisons sont bonnes pour rester debout... Surtout quand mon chum n'est pas encore renter d'un cours ou de son hockey cosom!
Après on se demande pourquoi on est épuisée... va savoir!

Capara on 13 octobre 2011 à 16:08 a dit…

Félicitations pour bébé 2!! ;)

Tout comme toi, quand je me dis que je devrais me coucher tôt, je n'y arrive pas (je trouve moi aussi mille et une chose à faire) Par contre, depuis l'arrivée de bébé 2, le plus tard que je me couche c'est 22h30.

J'aimerais bien comme toi ne pas avoir besoin de beaucoup de sommeil mais je suis plutôt de ceux qui ont besoin de plusieurs heures de sommeil pour se sentir reposés. Si je me couche tard, je suis poquée le lendemain! ;)

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates