Laisser ou ne pas laisser pleurer : là est la question!

Publié par Audrey le samedi, novembre 12, 2011
Bébé 1er a atteint un âge où maman commence à être préoccupée par son sommeil pendant la nuit. Il lui faut songer au retour au travail qui se fera dans quelques mois, donc habituer Bébé 1er à ne pas se réveiller la nuit.

Cela dit, mon cher poupon fait habituellement de très belles nuits. Mais il arrive certaines semaines où il ne semble pas pouvoir se passer de moi pendant une nuit complète, ou que son ventre crie famine.

Je vais donc lancer un débat. Certains sont d’avis qu’il faut laisser pleurer bébé pour qu’il finisse par se rendormir tout seul. D’autres pensent plutôt que ça dépend vraiment des parents, puisque les bébés vont, de toute façon, un jour finir par faire leurs nuits.

J’ai essayé les deux méthodes. Mon conseil : essayez les différentes méthodes et prenez celle qui semble offrir le moins d’inconvénients! Voici mes résultats personnels pour chaque méthode

Premièrement, laisser pleurer. C’est presque insupportable pour maman, mais la raison me disait qu’il fallait que j’essaie puisque ça a fonctionné avec tant d’autres enfants. Aux premiers pleurs, je vais le voir, le replace confortablement dans son lit et lui donne son toutou qu’il aime tant mettre dans sa bouche. Cinq minutes plus tard, ça recommence. J’attends les 10 minutes de la méthode « 5-10-15 », puis je vais mettre son mobile en marche. Avec la petite veilleuse, ça lui fait quelque chose à observer. Mais les pleurs continuent de plus belle. J’attends le 15 minutes, puis je vais changer sa couche, le berce un peu, mais rien n’y fait. Là je me demande si je craque et lui offre le biberon. Une fois, j’ai essayé de voir s’il finirait vraiment par se rendormir tout seul. Mais après 1h30 de pleurs, je n’en pouvais plus, et lui non plus. Il a fallu au moins 15 minutes pour le calmer, puis il a bu un peu et s’est endormi dans mes bras. Ouf, deux heures de sommeil perdues pour toute la famille. Est-ce vraiment un bon moyen de lui apprendre?

Après cet épisode (qui n’était pas ma première tentative, mais certainement la plus longue), j’ai pris la décision que j’irais le voir et lui offrirais du lait après les 10 minutes de la méthode 5-10-15. L’avantage est énorme pour moi : 20 minutes seulement et tout le monde peut retourner dormir tranquillement jusqu’au lendemain.

Depuis que j’ai cessé de laisser pleurer Bébé 1er, les épisodes de réveil la nuit sont plus rares. Mais, pour en avoir discuté avec d’autres parents de jeunes enfants, la méthode du « laisser pleurer » semble fonctionner pour certains bébés. Peut-être que le mien n’est pas prêt, ou qu’il n’en aura pas besoin.

De votre côté, comment avez-vous géré cet épisode de la vie de vos enfants?


Crédit photo : Licence CC aquella manera

4 bouteilles à la mer...:

Anonyme a dit…

Bonjour!
Je suis en plein questionnement... mon bébé est rendu à 6 mois et demi et il se réveille encore 3 fois par nuit pour boire (j'allaite) (entre 19h et 7h du matin)... et il boit vraiment, 1-2-3 seins selon les jours. Plusieurs me disent de couper les boires et de laisser pleurer, qu'il va mieux boire dans la journée et qu'il va comprendre que la nuit "on dort".

Tout le monde dans mon entourage a laissé pleurer bébé selon le 5-10-15 et ça a fonctionné au bout de 1 à 4 nuits (mais leur bébé ne buvait plus la nuit). D'autres m'ont suggéré de donner de l'eau ou de diminuer le temps de tétée et que bébé finira par comprendre que ce n'est pas intéressant de se réveiller la nuit.

Perso, j'attendais d'être prête avant de laisser pleurer (mon conjoint aimerait vraiment qu'on fasse au moins l'Essaie pendant une semaine. Je pense que ça peut marcher, mais je sais que ça sera difficile et que mes nuits seront encore plus rares (et mon humeur pas vraiment meilleure, héhé)...

À suivre donc... mais c'est vraiment un gros débat (en fait comme je le disais dans mon entourage il ne semble y avoir qu'une solution: laisser pleurer...)...

Caroline

Julie on 12 novembre 2011 à 13:13 a dit…

Ce n'est pas une question simple... Et c'est tellement intense quand on vit cette période! On croit qu'on ne s'en sortira jamais.

Un livre qui m'a énormément aidée (trois fois plutôt qu'une!), c'est "Mon enfant dort mal" de Marie-Josèphe Challamel.

Ce que j'en retire principalement, c'est qu'au-delà d'un certain poids et âge (inscrits dans le livre mais que j'ai oubliés), Bébé a tout ce qu'il faut pour passer sa nuit sans lait.

Le problème se trouve alors souvent dans la routine du dodo. Un bébé qui s'endort au sein (ou avec un biberon), une musique ou bercé, cherchera à nouveau ces conditions pour se rendormir lorsqu'il s'éveillera la nuit. Il faut donc apprendre à Bébé à s'endormir seul, pour la sieste comme pour le soir, sans "artifices" afin qu'il puisse retrouver les bras de Morphée.

Pas toujours facile, mais on double nos chances de réussite quand un plan de match est établi avec papa!

Bonne chance!

La Belle on 14 novembre 2011 à 22:02 a dit…

Je crois que chaque bébé est différent. Mes deux enfants ont très bien réagit à la méthode du 5-10-15.

Mais je crois que tu dois écouter ton instinct de mère car tu es celle qui connait le plus ton bébé!

Bonne chance!

MjCoaching on 18 novembre 2011 à 06:47 a dit…

Bonjour,

j'ai écrit une série de 4 articles sur le sommeil. Comprendre les mécanismes du sommeil de notre bébé nous permet de mieux l'accompagner. Bonne lecture !
http://mjcoaching.blogspot.com/

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates