Ralentir pour mieux réussir ?

Publié par Anik le dimanche, janvier 27, 2013

Et si le secret de la réussite résidait dans le fait de ralentir ? À force de courir sans cesse, on finit par s’essouffler… J’ai pris une semaine de vacances, cette semaine. Une pause salutaire, qui m’a donné l’envie de me lancer de nouveaux défis et de continuer à accomplir ceux qui faisaient déjà partie de ma vie. Ralentir (pour ne pas dire arrêter, considérant mon état végétatif sur la plage, les petits « cock-ke-tails » n’aidant pas…), c’est souvent mieux recommencer…

En réfléchissant au concept de vacances et de pause, je me suis amusée à faire un calcul (ouais, je sais, je trouve mon plaisir à de drôle d’endroits). Vaut-il mieux donner son 80% toute l’année ou donner son 100 % pendant 2-3 mois, puis prendre des vacances ou une bonne pause sur une base régulière ? À plus courte échelle, vaut-il mieux donner 80% de son rendement 7 jours sur 7 (et donc être préoccupé à 80%, mais quotidiennement) ou encore 100% chaque jour, mais prendre une journée complètement OFF pour se réénergiser complètement ? Je sais que je vais lever le coeur de certains avec l’allusion aux maths, mais 100% x 6 jours = 600%, tandis que 80 % x 7 jours = 560 %... Il semblerait donc que la pause permette plus d’efficacité à long terme…

Les ralentissements réguliers apparaissent ainsi nécessaires pour un fonctionnement optimal. Même lorsque je cours chez Énergie Cardio ou même que je fais du spinning, je remarque que l’entraînement proposé exige une alternance de rythmes, en donnant tout ce que j’ai pendant un certain laps de temps, puis en ralentissant par moments. Ce procédé me permet au bout du compte de mieux profiter de mon entraînement et d’être en mesure d’être vraiment concentrée et efficace lors des périodes de rush.

C’est un peu la même chose dans la vie, ne croyez-vous pas ? Variez-vous votre rythme avec de véritables pauses qui s’étalent pour mieux combler vos périodes de course ? Sinon, courez-vous toujours, sans jamais pourtant être en mesure de donner votre 100% puisque vous êtes sans cesse crevé, mais sans jamais vraiment prendre le temps de ralentir assez pour profiter de la vie ?

3 bouteilles à la mer...:

La Belle on 27 janvier 2013 à 22:13 a dit…

Une belle réflexion :-)

Marie Lagacé on 28 janvier 2013 à 07:07 a dit…

bon texte!!! j'ai besoin de temps d'arrêt pour prendre du temps pour moi ,me ressourcer et voir aux autres sphères de ma vie. Dommage pour ma mère qui a toujours prêché pour la valorisation que dans le rendement, le profit et le travail acharné... moi je suis d'un autre genre. Peut-être parce que je suis auprès des gens et que j'aime m'investir pour eux, mais il me faut des pauses. Je l'ai bien constaté la dernière quinzaine avec mon horaire de fou et la rétention faite au travail. Il me faut un équilibre que je retrouve dans le sport, la créativité et avec les amies. Sinon mon pourcentage glisse vers le bas en dedans de moi hihihi!!!

Etolane on 25 février 2015 à 12:05 a dit…

Ces dernières années, un ennui de santé a causé tout un ralentissement en ma vie. Mais au fil du temps, je réalise que ce ralentissememt, wui bouscule les perceptions établies, me permet de voir la vie autrement. De la voir mieux...

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates