Je rêvais d’un bain chaud…

Publié par Audrey le samedi, juin 04, 2011
J’étais allongée dans mon lit. Fatiguée, une grippette à l’horizon, avec Bébé 1er, l’Héritier, qui tétouillait tranquillement sa suce à mes côtés. Lentement, mes yeux se fermaient. C’est bien sûr à cet instant que la suce tombait et que Bébé 1er se mettait à la réquisitionner sur-le-champ avec un cri bien senti. Après une bonne demi-heure de ce petit manège, je commençais à frissonner. Hé oui, la grippette prenait lentement la tournure d’une grippe d’homme.

Je me suis alors mise à rêver d’un bain chaud. Il m’envelopperait jusqu’au cou, me réchaufferait, me détendrait. J’ai commencé prendre des bains plus souvent pendant ma grossesse. La période de relaxation qu’il apporte remplace sans problème une sieste pour moi. Et comme je suis incapable de faire la sieste quand il fait jour, disons que c’est pour moi un très bon compromis!

J’ai donc commencé à comploter sur la façon dont je pourrais arriver à réaliser ce rêve tout en gardant bébé tranquille. À ce moment, la suce tombe et le réveille… Ça risque d’être ardu. Et si je plaçais un coin de coussin sur lequel la suce s’appuierait et tomberait moins facilement?

Bon, dossier temporairement réglé, je me glisse hors du lit en prenant mille précautions. Bébé 1er me regarde avec ses grands yeux bleu gris. Ouille, il ne dort pas! Je m’aventure quand même à faire couler l’eau du bain. Ahhh… AHHHH! J’entends les cris malgré l’eau qui cascade! J’accoure, la suce est tombée, mais visiblement, le problème est plus sérieux… La couche est (relativement) nouvelle, le ventre est (supposément) plein, il me semble avoir obtenu un beau rot… Alors quoi? Je positionne Bébé 1er sur mon épaule et le tapote gentiment dans le dos. Il s’apaise. Je le recouche. Ouf.

Je retourne à mon bain, commence à retirer quelques vêtements tout en tendant l’oreille… Oh non, ça recommence!! Pauvre petit lapin, je retourne voir ce qui ne va pas. Toujours rien, apparemment. Incroyable comment cet homme ne peut se passer de moi! Et pourtant, mon bain m’obsède…

Encore des câlins pour apaiser monsieur. Je le recouche. Oh mon dieu! Un peu plus et mon bain débordait! Ouf, les dégâts sont contrôlés. J’enlève à la hâte les derniers vêtements et plonge avec bonheur une jambe dans l’eau chaude réconfortante. Nooooooooon! Le hurlement recommence! Je ne fais ni une, ni deux, et vais chercher la chaise vibrante que j’installe directement à côté du bain. Je me dis que je le ferai bercer en lui parlant doucement à côté de moi, ça ira sûrement mieux comme ça. Me voilà à courir toute nue dans la maison pour rassembler le matériel. Heureusement, les voisins sont loin!

J’installe bébé confortablement et me plonge dans le bain avec un soupir moitié heureux, moitié déprimé… Combien de temps restera-t-il calme?

Hé bien, tout près d’une heure! En fait, j’ai seulement imaginé toutes ces embuches qui ont failli me faire renoncer à mon rêve. Mais en fait, mon formidable bébé n’a même pas bronché dès l’instant où je me suis glissée hors du lit. J’ai savouré mon bain au maximum, je l’ai étiré jusqu’à avoir les doigts plissés. J’ai pataugé en souriant. C’est beau d’être maman. C’est rempli de moments difficiles, mais aussi de petites victoires qui font rapidement oublier tout le reste. Merci Bébé 1er de m’avoir accordé ce moment dont j’avais tellement besoin.

La morale de cette histoire? Un bébé, ça change une routine, mais en adaptant son horaire et ses habitudes aux siennes, on peut arriver à profiter encore de ces moments qu’on croyait pourtant désormais réservés aux célibataires ou couples sans enfants. (D’accord, on s’en reparlera quand Bébé 1er courra partout dans la maison et/ou que Bébé 2nd existera!)

Prochain rêve : une nuit pendant laquelle je me lèverai seulement une fois.

Crédit photo : Licence CC Melody Kramer

4 bouteilles à la mer...:

Looange on 4 juin 2011 à 07:21 a dit…

Comme si je n'avais pas assez d'embuches commme les tiennes pour un bain, je me suis acheté un chien. Là c'est claire, c'est fini les bains, j'ai pu le temps lol

Audrey on 4 juin 2011 à 16:44 a dit…

Ahha, elle est bien bonne! :-) J'avoue qu'un toutou, c'est parfois pire qu'un bébé!!

micdanis on 4 juin 2011 à 18:22 a dit…

Mes bébés ont 15 et 13 ans mais je peux encore me souvenir de ces moments pas toujours faciles. J'adore tes billets!

Audrey on 5 juin 2011 à 13:07 a dit…

Merci beaucoup Danis! :-)

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates