Tango familial

Publié par Anik le vendredi, juin 03, 2011
Dans toute relation, quand
l'un fait un pas, l'autre
doit toujours s'ajuster.
Depuis quelques mois, j’essaie de travailler ma relation avec ma fille aînée. Avec elle, les choses n’ont pas toujours été évidentes… Me ressemble-t-elle trop ? Est-ce parce qu’elle me reflète mes pires défauts ? Est-ce parce que, comme c’est ma fille aînée, je l’ai trop voulue parfaite ? Probablement un mélange de tout cela.

Mais j’ai posé des gestes afin de me rapprocher d’elle. Séances de massage, repas en famille, meilleur suivi scolaire, etc. Je lui parle aussi de valeurs comme la gratitude, la satisfaction, la fierté de soi… Et je lui parle de la vie, du fait qu’avec de la volonté, de la persévérance et de la confiance, tout est possible.

Enfin bref, tout ça pour dire que vendredi dernier, quand ma grande est revenue de l’école, après une semaine chez Papa, elle est rentrée de très bonne humeur. Puis, nous avons un peu cuisiné ensemble pour faire le souper.

- Les filles, on écoute Les Parent ?

- Non, je veux écouter Toc Toc Toc, répond ma petite Dynamite.

- D’accord, alors je vais manger toute seule, ai-je répondu.

- Maman, je veux manger avec toi, me dit ma grande…

Sincèrement, j’étais ESTOMAQUÉE! C’était la première fois qu’elle préférait manger avec moi plutôt qu’avec la télé. Alors, je lui ai offert de souper en tête à tête, elle et moi… Et nous avons mangé ensemble. Je sais, ce n’est qu’un souper, mais cette envie de passer du temps avec moi, comme ça, m’a vraiment touchée. Et cette façon qu’elle a, maintenant, de venir me voir pour me dire qu’elle m’aime et qu’elle trouve que je suis une bonne maman, même quand mon caractère fait des siennes, m’émeut…

Ce que j’en retiens, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour améliorer une relation, et ce que tango à deux dépend toujours des deux danseurs… Si l’un va dans une nouvelle direction, l’autre n’a pas le choix de suivre. Alors, je vais continuer de danser dans la bonne direction, un pas à la fois!

Crédit photo : © Maxfear ®

3 bouteilles à la mer...:

Anonyme a dit…

Effectivement! La théorie des petits pas... lentement mais sûrement! Et reculer d'un pas pour prendre du "recul"...pour mieux avancer quoi!

Enfin, je crois fortement à cette phrase et je la cite: "Le monde est un reflet de moi." Nos enfants, ces Maîtres si formateurs de la Vie, nous poussent à sortir de cette zone de confort si sécurisante mais si freinante parfois!

Bravo aux parents qui persistent malgré les "flos" (enfants)

Nathalie

Looange on 4 juin 2011 à 06:18 a dit…

Wow c'est l'Fun ! Moi j'aimerais tant me rapprocher de mon grand, mais on dirait que c'est pas facile. Le manque d'intérêt de sa part je pense. On aime pas les mêmes choses, c'est pas simple.

Anik on 4 juin 2011 à 08:06 a dit…

@ Anonyme

C'est beau, cette phrase : « Le monde est une reflet de moi. » J'y crois beaucoup. Je vais continuer à avancer dans mon reflet plus positif avec ma fille.

@ Looange
Je sais que ce n'est pas facile. Ma grande préfère nettement son père, mais je ne lâche pas. Va vers lui autant que tu peux, un moment donné, un déclic se fera sûrement...

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates