Fais dodo, Bébé 1er!

Publié par Audrey le samedi, juillet 23, 2011
Ça y est, nous en sommes maintenant au stade de la vie de Bébé 1er, l'Héritier, où il faut commencer à lui faire prendre de bonnes habitudes, notamment au niveau du sommeil! Heu… Bon, d’accord, on y va! Pleine de bonnes intentions, je commence à noter les heures de sieste de mon fils pour essayer d’y greffer un semblant de routine.

Pour le soir, ça va. Il finit par lâcher prise entre 20 h et 21 h, non sans faire sa traditionnelle crise de « Ouinnnnnnnnnn! Je ne sais pas si j’ai encore faim ou si je suis juste trop fatigué! Ouinnnnnnnn! », qui se règle généralement avec quelques millilitres d’eau glissés malicieusement dans le biberon. Il file ensuite avec Morphée pendant 5 ou 6 heures avant de s’ennuyer de moi.

Le jour, c’est autre chose. Il ne dort QUE dans sa merveilleuse chaise berçante. Quelle invention miraculeuse! Je me demande honnêtement comment nous aurions survécu sans cette chaise qui sait à tout coup le calmer, l’amuser et l’endormir. Le hic, c’est qu’il ne pourra pas vivre dedans toute sa vie! Je sais qu’il faut que je l’habitue à dormir dans son lit. Je commence donc par l’y déposer en début d’après-midi et je m’affaire autour pour qu'il ne s'énerve pas. Parfois, il s’endort immédiatement, ça dure entre 15 et 45 minutes. Parfois, il chigne pendant toute la durée! Je suis tout de même contente d’avoir essayé. Et je persévère!

Et après une telle sieste de pratique, qu’est-ce qu’il fait, Bébé 1er? Un beau dodo dans sa chaise berçante. Non, mais c’est épuisant, la routine! Ouf!

Puis, juste quand on commence à noter un résultat, l’heure de la sieste change complètement! Certaines fois, je me demande si c’est vraiment nécessaire de s’épuiser à tenter d’établir une routine plutôt que de suivre le rythme naturel de Bébé 1er. Mais comme tout le monde semble dire que je me féliciterai de ma persévérance plus tard, je continue…

Tiens, je devrais commencer à apprendre des berceuses…

Crédits photo: Licence CC David Clow

4 bouteilles à la mer...:

Hélène a dit…

Ah que je me reconnais dans ce que tu dis. Je me rappelle avoir été souvent déstabilisée par les routines qui changeaient juste au moment où je pensais que je les comprennais finalement...

Avec mon expérience, j'en suis venue à partager ton impression qu'il est plus profitable de suivre notre bébé.

Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais je te répète le conseil d'une amie qui est mère de 4 enfants. Quand j'étais inquiète que mon fils de 2 ans ne s'endormait pas encore seul, elle m'a dit: ne stresse pas, quand il aura 18 ans, il sera capable de s'endormir tout seul. Au départ, je ne savais pas trop comment prendre sa réponse, mais avec le temps, j'ai pu constater que lorsque je lâche prise sur les "devrait", que je me centre sur les besoins de mon fils et que j'écoute plus mon feeling et mes limites, les choses se placent d'elles-mêmes.

Bonne chance!

Audrey on 24 juillet 2011 à 10:49 a dit…

Merci beaucoup Hélène pour ces précieuses paroles! J'adhère tout à fait à cette façon de faire, sans non plus trop le "gâter"!!

Maryse on 24 juillet 2011 à 10:54 a dit…

Ici je n'ai jamais surveillé les heures ni cherché à créer une routine fixe. Je couche mon fils quand je vois qu'il est fatigué. Je pense qu'il est inutile de s'épuisé à essayer d'établir des règles précises à cet âge.

Evely on 24 juillet 2011 à 19:37 a dit…

Personne j'y suis allée avec la routine, mais j'ai le bébé le plus routinier au monde. Pour dire, on dit de lui qu'il est une vraie montre Suisse. Bon du coup, les changements de routine doivent aujourd'hui être annoncer... il y aura toujours du pour et du contre à tout nchoix

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates