11 choses que je ne changerais pas pour 2011

Publié par Evely le jeudi, janvier 20, 2011
Le chocolat. Son goût enrobant et chaleureux, sa texture qui fond lentement sans la main tout comme dans la bouche alors qu’on le croque avec douceur, ses différentes formes : la barre traditionnelle, les fourrés, les noisettes et le nougat, les fondus, les chocolats noirs, et ceux au lait, les blancs qui sont trop sucrés et ceux de nationalité Suisse, car ce sont les meilleurs chocolats ;o) J’aime son parfum qui reste sur nos doigts même longtemps après que notre palais se soit délecté.

Le rire de P’tit Clown. La pire des tempêtes peut s’abattre sur notre maison, quand son petit rire aigu et moqueur résonne, le soleil n’a pas le choix que de se pointer le nez pour en profiter lui aussi. Tout s’arrête pour que les rires puissent vivre plus longtemps dans l’air. Du bout de mon oreille jusqu’à ma bouche, je deviens tout sourire quand je l’entends. Cette joie enfantine qui efface les maux du monde.

Superpapa. Tel qu’il est, avec tous les reproches et avec toutes les éloges que je lui fais. Il n’est pas parfait, mais il est parfait pour moi. Sa barbe rouquine qui cache son sérieux, ses yeux bleus encore enfants, sa carrure qui me protège et son cœur qui me donne le rythme dans notre danse à deux. Il me fascine et m’exaspère, il me rend folle autant de lui qu’à cause de lui. J’adore notre relation qui est complice et qui devient de plus en plus forte avec les années.

Le printemps « pré-été. » Il n’y a rien qui fait autant de bien au moral que de voir la neige grise brune de fin d’hiver fondre et laisser place aux couleurs. Les oiseaux qui reviennent nous faire la cour avec leurs chants, les journées qui s’embellissent à vue d’œil. La sensation fraîche de l’air qui nous revitalise jusqu’au bout des orteils.

Mon entêtement. Je ne suis pas des plus « têtes de cochon » au monde, mais quand je m’y mets, je peux être assez étonnante. En fait, ces dernières années, je me suis surprise moi-même à ne pas lâcher prise, même quand je pense ne pas être capable d’aller plus loin. Je me surprends et j’aime voir en moi cette capacité à vouloir toujours aller plus loin, même si parfois j’utilise un rythme un peu plus lent pour ne pas me cogner le nez sur le plancher.

Une idée qui se forme. C’est fou, mais c’est un plaisir pour moi de voir qu’une idée commence toute menue et de l’imaginer, l’enrichir et la voir devenir projet. Voir comment elle influence nos choix, nos objectifs et nos aspirations. Comment elle contribue à notre vie et comment on la fait vivre. Une idée qui nous permet de rêver et un rêve qui devient réalité.

La découverte des gens. J’ai toujours été fascinée par les différentes mentalités, les différentes cultures, les différentes visions des choses. J’aime quand les gens me font voyager par leurs expériences et connaissances et leur regard sur le monde que ce soit dans la vie de tous les jours ou virtuellement. J’adore écouter les gens se raconter. J’aime lorsqu’on devient tranquillement des amis auxquels on pense avec sincérité et empathie.

Le soleil. Ce moment où la peau à presque la chair de poule quand le soleil s’installe dans ses pores. Comme si elle se faisait pénétrer par le pur bonheur qu’est la vie. Le soleil c’est l’espoir et la chaleur. C’est l’été et la vie, c’est la fête et la liberté. Quoi de plus joyeux qu’une journée ensoleillée après la pluie!

La chaleur du café. Si j’en ai fait son éloge, c’est bien parce qu’il me réconforte, me séduit et m’enivre presque autant qu’un bon vin qui a maturé. L’un comme l’autre me font apprécier les subtilités d’un palais qui se développe. Le plaisir de la découverte des saveurs et des parfums. Le goût qui se garnit avec les différentes expériences.

L’imprévu. J’adore me faire surprendre pas l’imprévisible. Il y a quelque chose qui fait du bien quand on casse la routine et qu’on sent que rien n’est défini. Une surprise bonne ou mauvaise permet de se repositionner pour mieux repartir. L’inattendu nous capture et nous attire par son côté souvent burlesque et quelques fois édifiant.

Le silence du matin. Quand la lumière nait, quand tous dorment encore, quand le froid est maître de la maison stérile, quand la chaleur se cache sous les couvertures avec notre corps passif. Mes oreilles se délectent de ce moment, juste avant que le réveille-matin ne nous rappelle qu’il est l’heure d’aller changer le monde. Cet instant qui en fait est en apesanteur entre le rêve et la réalité.
Crédits photo: Licence CC eszter

7 bouteilles à la mer...:

Anik on 20 janvier 2011 à 08:40 a dit…

Mes numéros préférés : le chocolat (mais moi, j'aurais mis les chips), ton entêtement et l'imprévu... Tu me donnes envie de faire un billet du genre moi aussi!

Grande-Dame on 20 janvier 2011 à 18:01 a dit…

C'est vrai, ça donne envie de faire pareil !

Moi j'aime bien ton superpapa. Je pourrais dire la même chose de mon homme. Je chiâle, mais je l'aiiiiiime !

Evely on 20 janvier 2011 à 21:30 a dit…

Je vous invite à le faire. Moi, ça me fait du bien de voir que ces 11 choses sont dans ma vie.

J'ai hâte de lire les vôtre

Caro l'ergo on 21 janvier 2011 à 07:00 a dit…

C'est tellement plaisant de lire du positif, s'attader à l'essentiel, à ce qu'on a plutôt qu'à ce qu'on a pas. Nous sommes souvent beaucoup plus riche qu'on le croit!

Ne change surtout pas!

Evely on 21 janvier 2011 à 22:58 a dit…

@ Caro l'ergo

Merci. Après une semaine vraiment dûr sur ce sont ces petites choses qui font que tous les jours sont un plaisir

Mamanbooh on 24 janvier 2011 à 09:34 a dit…

J'aime toujours tes textes et celui-ci est vraiment agréable à lire, est-ce qu'on pourrait le mettre dans mes petites riens qui me font du bien?

Je pense bien que oui! On partage plusieurs passions...

Je te lève ma tasse de café et je penserai à toi lors de mon prochain péché-mignon !

Evely on 24 janvier 2011 à 18:43 a dit…

@ Mamanbooh

Plus que jamais aujourd'hui j'avais besoin de ces petits riens qui font du bien. Et j'ajouterais un petit rien qui fait du bien... la vie, même quand elle fait la moche et disparait dans les yeux d'amis que l'on appréciait.

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates