Les dérésolutions

Publié par Evely le jeudi, janvier 13, 2011
Le temps des résolutions est déjà de retour. L’an passé je me suis résolue à ne plus faire de résolutions. Bref, j’ai fait des dérésolutions. On se met beaucoup de pression avec les résolutions. Nouvel an, nouveau départ, nouvelle version de nous améliorée. Sauf que, est-ce qu’on a vraiment besoin d’une nouvelle version de nous améliorée?

C’est vrai, je voudrais être mieux, être parfaite et j’envie la voisine qui est jolie, intelligente et qui jongle parfaitement la vie familiale et professionnelle tout en ayant un sourire plus blanc que blanc, mais ce n’est pas moi. Moi je panique pour des riens, j’angoisse et je suis un peu timbrée, je cours et je peste parfs. J’aime avec un cœur plus gros que nature et je suis une épicurienne de la bonne bouffe, de bons amis, de famille et de tout ce qui donne le sourire. Je recycle, mais je ne suis pas une grande écolo, je dessine, mais je ne suis pas une artiste, je suis opiniâtre, mais je ne me bats pas aux barricades.

Oui, on cherche toujours à s’améliorer, mais au point de s’imposer des résolutions qui sont souvent trop strictes, trop lourdes et franchement pas pour nous. Faut-il tout faire pour se conformer aux bonnes résolutions sensées et saines, même si c’est contre nature ? À la place, je préfère rester moi avec mes ailes ébouriffées et mes cornes entremêlées.

Par exemple, l’an passé, j’ai "dérésolu" de ne pas manger de chocolat. Du coup j’en ai mangé, mais sans tomber dans les excès.

J’ai aussi "dérésolution" d’être toujours à l’heure. J’ai donc opté pour une « coordination matinale plus adéquate et un projet d'amélioration continue ». Qui doit encore se renouveler et progresser cette année selon Superpapa.

Une autre dérésolution était de suivre mon budget. Bien que je ne sois pas riche, je refuse de ne pas me faire des petits luxes à l’occasion. Même si ça dépasse mon budget du mois, je me dis que c’est pour mon propre bien. J’angoisse beaucoup côté argent, mais cette dérésolution a en fait eu pour effet de m’aider à tenir un peu plus à jour mon budget. Je continue cependant à penser qu’il y a un lutin qui s’amuse avec ma carte de crédit quand je ne regarde pas.

J’ai "dérésolu" à être Monsieur Net. Je fais du ménage chaque semaine et idéalement je range tout, mais parfois on manque de temps et il est plus important de jouer avec P’tit Clown. J’accepte que ça traîne un peu et je mets les rations doubles quand je suis plus capable de voir le fouillis. Avant la venue de P’tit Clown c’était une obligation primordiale, le ménage devait être faire de haut en bas toutes les semaines. Cette dérésolution m’apprend que jouer au train est de loin mieux surtout quand P’tit Clown fait des « tchou tchou ».

Cette année je veux me "dérésoudre" à retrouver ma taille de jeune fille. Je continuerais mes efforts, mais par plaisir et non pas par obligation. Je vais faire attention à moi sans me mettre des objectifs irréalisables… ouf cette dérésolution n’est pas gagnée d’avance, sauf que je ne veux plus en faire une maladie. J’en ai assez parlé, assez pleuré, maintenant il est temps que j’arrête de voir dans le miroir autre chose que ma silhouette telle quelle est.

Je fais aussi la dérésolution de devenir plus ci et ça. C’est bien beau la croissance personnelle, mais avant tout il y a l’acceptation personnelle. Je vais mettre plus d’emphase à m’accepter comme je suis avec mon caractère et mes limites. À toujours chercher à être une meilleure personne plus performante, on oublie qu’on est déjà une merveilleuse personne et qu’on devrait découvrir nos forces plutôt que de ne voir que nos faiblesses. Je vais voir jusqu’où mes habiletés vont m’amener et respecter mes travers.

Je ne me lance pas le défi cette année, comme l’an passé, d’être parfaite. Je ne sais pas tout, je ne connais pas tout, je fais des gaffes, des erreurs et des faux pas. C’est certain que je veux en faire le moins possible. Je me laisse facilement influencer par ce que je lis et je vois. Je remets toujours en question ma capacité à être un bon parent et une bonne personne. Cependant, je vois de plus en plus que ce qui fait de moi un bon parent et une bonne personne est cette aptitude à admettre que je ne suis justement pas parfaite et que mes manières sont des fois à revoir et d’autres fois à améliorer. Je continuerais de renchérir mes méthodes avec l’aide de tous ceux qui m’entourent. Je ne suis pas une Super-chick-trop-hot-maman-slash-professionnelle, je suis une Evely souvent dépassée, qui garde le sourire et qui analyse toujours trop, tout en étant un peu névrosée, un peu bouffon, beaucoup amoureuse et qui se dit que tout ça vaut le coup quand elle voit son P’tit Clown et son Superpapa qui lui sourient.

Finalement, ça se résume à une dérésolution : Je dérésolue que cette année je vais être une quintessence irréprochable de l’idéal que je me fais de ce que moi-même devrais être.

Hin ???

En gros, je serais moi du bout de ma tête toute disciplinée qu’elle puisse être à l’extrémité de mes orteils aventuriers et j’en serais fière.

Ouaip !!!

Ajout du cordonnier mal chaussé…

Je relisais ce que j’avais écrit concernant les dérésolutions et bien que je pense ce que j’ai dit, je dois admettre m’être fait prendre dans le tourbillon des bonnes résolutions de début d’année. Bon, je dois avouer que pour certaines résolutions, j’y tiens mordicus alors que pour d’autres, j’accepterais qu’elles tombent ou se modifient au fils de l’an selon les circonstances. Ce qui est bien dans ces nouvelles résolutions, c’est qu’elles sont familiales. Superpapa et moi avons décidé de nous prendre en main. Voici ce que ça donne :

- Commander du resto qu’une seule fois par mois. J’y tiens mordicus, d’ailleurs sur un calendrier 2011, je note les restos pour qu’on se rappelle à quand remonte le dernier appel. Ce n’est pas tant du fast-food, en fait c’est généralement des sushis que nous commandons, mais notre porte-monnaie souffre de notre gourmandise.

- Boire 2 litres d’eau par jour. J’accepte de ne pas y arriver. De ma vie, je n’ai jamais autant bu d’eau par jour. Le maximum que j’ai bu c’était 1 litre par jour pendant ma grossesse. Je suis consciente des bienfaits de l’eau pour le corps, la peau et la santé générale, alors je continue d’essayer tout en sachant que 1 litre c’est déjà bon.

- Manger à table. Les mardis et jeudis, ce n’est pas un problème, car j’ai mes cours de karaté, alors on fait un repas léger et simple, mais les autres soirs, on est plus lâche et la plupart du temps on s’installe devant la télé. Autant Superpapa que moi, n’aimons pas cette habitude et à plusieurs reprises ont a tenté d’y remédier. En espérant que ce sera la bonne bien que j’accepterais nos lacunes occasionnelles sur cette résolution.

- Mieux manger. En fait, ça fait des années que je travaille mon alimentation, mais épicurienne comme je suis de la gastronomie, je faille souvent. Avec l’aide de SOS cuisine et de nos livres de recettes, avec une épicerie bien pensée et des plats vite faits la semaine, mais bon et fait avec passion la fin de semaine tout en longueur, j’ai espoir.

- Faire plus d’exercice. Cette résolution est plus pour Superpapa qui en a marre de la fatigue dont il souffre. Moi, je veux aussi en faire plus, mais je veux respecter mon corps, surtout si je tombe enceinte. Je vais reprendre le karaté et le vélo et voir ce que je devrai modifier le cas échéant. Puis après bb2, on verra, mais j’ai déjà des idées pour retrouver ma ligne.

- Me coucher plus tôt. Cette résolution est l’une de celle que je veux tenir. J’ai de très mauvaises habitudes de sommeil et je le sais depuis longtemps. Je dois réapprendre à me coucher tôt pour plus performer et avoir plus d’énergie. En gros, j’ai plus vingt ans.

- Développer mes passions. À Noël ma maman m’a équipé en pinceaux, chevalet et peinture à ma demande. J’aimais tellement faire des dessins et de la peinture, mais vu que je n’ai pas de grand talent, j’ai laissé tomber après mes études en arts. Je veux recommencer et me ressourcer dans ma créativité.

Alors voilà. Mes résolutions qui défont mes dérésolutions. Le cordonnier mal chaussé qui veut être encore une fois, un peu plus parfaite, mais surtout qui veut s’améliorer pour son propre bien et celui de ceux qu’elle aime et ça c’est une bonne résolution.

5 bouteilles à la mer...:

Marie-Julie Parent on 13 janvier 2011 à 07:13 a dit…

Et bien moi j'aime les résolutions mais je les voit plutôt comme des projets de vie. Et avec le temps qui passe, on peut changer d'ici, car "Pas de changement, pas d'agrément!!" Ne te met pas de pression sur te dérésolutions ni sur tes résolutions qui défont dérésolutions, vit à fond!!!! :)

Maryse on 13 janvier 2011 à 14:54 a dit…

J'adore tes dérésolutions, le concept est génial, mais j'aime encore plus tes résolutions!

Je crois qu'il ne faut pas se mettre trop de pression, mais ça n'empêche pas de chercher à toujours devenir une meilleur personne. :-D

Evely on 13 janvier 2011 à 20:22 a dit…

@ Marie-Julie Parent

Tu as bien raison, vivre à fond est une excellente résolution et un bon projet de vie.

@ Maryse

Je crois qu'en effet, je me mets facilement trop de pression pour être toujours mieux. Devenir une meilleure personne un peu plus a chaque jour c'est une belle résolution en soi. Merci

La Belle on 14 janvier 2011 à 09:48 a dit…

Se coucher plus tôt fait partie de mon défi depuis mon retour au travail. Je suis certaine qu'on trouvera le truc pour y arriver!

Evely on 14 janvier 2011 à 19:50 a dit…

@ La Belle

Courage pour se coucher tôt. Je trouve ça tellement difficile, mais c'Est tellement nécessaire.

En passant, je ne t'ai jamais demandé, mais comment va ton retour au travail ? Est-ce que c'est ce que tu attendais, mieux, pire... ?

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates