Y a-t-il un compromis entre un fleuve tranquille et un tsunami ?

Publié par Anik le mercredi, janvier 12, 2011
Où est-il le plus agréable de naviguer ?

Laval, 2008 - Le fleuve tranquille
Après un accouchement dans les neiges éternelles de 2008, la vie reprend son cours à Laval... Petit congé de maternité, nuits entrecoupées, allaitement... Vie familiale routinière... Carrière ? Concept plutôt farfelu qui se limite à quelques heures d'écriture par semaine. Vie de couple ? Concept encore plus farfelu qui se limite à quelques heures passées devant des séries américaines quand les enfants dorment... Défis principaux : conserver mon énergie, avoir du temps pour moi, m'adapter à la vie avec trois enfants, conserver un semblant de vie de couple... Sentiment de satisfaction face à ma vie : 5 sur 10...

Laval 2009 - La rivière aux rapides...
Bébé a un an... Maman décide de se reprendre en main... Programme pour créer quelques remous intéressants sur la rivière lavalloise : sport quotidien pour une reconquête d'une silhouette d'enfer, projet d'écriture avec Julie pour réaliser mon rêve d'être écrivaine, travail autonome à temps plein pour profiter de la vie et être présente pour la famille tout en ayant du temps pour moi... Changements de valeur : le plaisir devient une priorité, la gratitude est intégrée à ma façon de penser... Année agréable, mais vie de couple toujours sans remous... Sentiment de satisfaction face à ma vie : 8 sur 10...



Laval 2010 - Tsumani
Un énorme tsunami s'approche des berges lavalloises... Résultat : la réalité telle qu'elle l'était est ravagée en quelques semaines, et ça continue toute l'année... Séparation, monoparentalité, retour au travail à l'extérieur, nouvel emploi au collégial, rénovations au sous-sol et location des lieux, autonomie financière malgré mes grandes insécurités à ce niveau, pied fracturé et deux mois sans sport, nouvelle vie de couple et autres défis que je m'abstiens de commenter... Sentiment d'euphorie, de me sentir vivante mais moments de doutes et de tristesse également... Défis : lâcher prise, travailler sur la notion de bonheur à partir de l'intérieur... Sentiment de satisfaction face à ma vie : 9 sur 10...



Laval, 2011...  ???
J'ai eu une année 2010 fort mouvementée. Sans contredit, l'année la plus remplie de ma vie... Et je dois avouer que même si j'ai eu mon lot de moments difficiles, j'ai adoré cette année... Pourquoi ? Parce que je me suis sentie vivante... Je me suis senti avancer... Et j'ai eu le sentiment d'avoir appris beaucoup et cheminé, quoi qu'il me reste encore bien du pain sur la planche...

En 2011, j'aspire à plus de tranquillité, tout de même... Mais ma charmante copine Edith me demandait : «Comment vas-tu faire pour te contenter d'une petite vie calme et sans remous ?» À cette question, j'ai répondu que j'allais me créer de nouveaux défis, tout simplement. Que ce soit au plan de la carrière ou tout simplement le fait de vivre une relation de couple exceptionnelle (ce qui est tout un défi, avouons-le), je souhaite trouver le compromis entre le tsunami et le fleuve tranquille qui, je dois l'avouer également, ne me dit rien du tout... À chacun son type de navigation ! J'ai l'impression d'être accro aux remous, qui me donnent l'impression de vivre pleinement et  de me réaliser davantage... Quel est vôtre type de navigation ?

5 bouteilles à la mer...:

Caro l'ergo on 12 janvier 2011 à 06:19 a dit…

Il y a de belles rivières trippantes et des mers calmes et d'un bleu inspirant... tout est question de perception.

Dans la vie, ce n'est pas de se contenter de ce qu'on a, de se laisser naviguer sur une rivière tranquille, c'est de dompter son cour d'eau.

Certaines personnes ont besoin de contrastes frappants pour pouvoir apprécier ce qui est beau, d'autres ont tout simplement l'oeil pour le beau, le bon et le stimulant!

Ne rêves-tu toujours pas de vacances à la plage?

seb haton on 12 janvier 2011 à 06:53 a dit…

En 2012, ce sera "terres submergées" et tu atteindras un indice de satisfaction de 11 sur 10...
s.

Maryse on 12 janvier 2011 à 09:35 a dit…

Tu as vraiment l'air de préférer le tsunami.
Je suis sûre que tu arriveras à créer suffisamment de remous sur ta mère calme.

Marie-Julie Parent on 12 janvier 2011 à 19:03 a dit…

hum, je crois que je suis une tempête sur la mer parfois, mais la vague se termine en douceur sur la plage...ououou! Je te souhaite des remous suffisants pour te sentir en vie! Dans les remous, on peut toujours nager! Il suffit d'apprendre peut-être?

Mamantroispointzero on 13 janvier 2011 à 11:43 a dit…

Un voyage en Australie peut-être? :-D
Personnellement, je préfère naviguer le vent dans les voiles, mais on ne choisit pas toujours le sens du vent malheureusement.
Pour les remous, tu pourrais essayer les sports extrêmes?

 

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2010 Designed by Ipietoon Blogger Template Sponsored by Online Shop Vector by Artshare

Le ciel est bleu, la mère est calme... Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon | Distributed by Blogger Templates